Un PSE dédié aux producteurs de légumes en Loire-Bretagne

Trois ans après l'annonce d'une expérimentation nationale sur les Paiements pour services environnementaux (PSE), le concept prend une tournure concrète sur le terrain, via les Agences de l'eau. Illustration avec un PSE proposé aux producteurs de légumes d'un sous-bassin versant de Bretagne.
Maraichage; Dichloropropène ; PSE
L'expérimentation des PSE entre dans le concret ! L'Agence de l'eau Loire-Bretagne met la dernière main aux 28 dispositifs qui seront appliqués à partir de 2022. Plus de 30 M€ ont été débloqués dans ce cadre. Sur cette somme, 543 000 € sont fléchés vers les producteurs de légumes du sous-bassin versant du Lizildry, sur cinq ans (1). C'est la communauté de commune de Lannion-Tregor, dans les Côtes d'Armor, qui a postulé à l'appel à projets de l'Agence de l'eau. Deux familles de pratiques sont proposées à 19 producteurs de légumes : le zéro…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil