Un scénario pour décarboner la totalité de l’énergie utilisée en agriculture d’ici à 2050

Pour le Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux, CGAAER, le secteur agricole peut ambitionner la neutralité carbone dans sa consommation d'énergie, en 2050. Une étude datée de décembre 2022 montre toutefois qu'un virage doit être pris rapidement pour y parvenir.
bioGNV ; AAMF ; décarboner
Une des stations de bioGNV pionnières en France. Les stations de bioGNV devront se multiplier d'ici à 2050 pour faciliter l'émergence d'engins agricoles roulant à partir de cette énergie renouvelable.
« Encourager le maximum de production et d’autoconsommation possibles des énergies renouvelables sur les exploitations agricoles. » C'est, résumé en une phrase, la direction suggérée par le Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux, CGAAER, dans un rapport publié en décembre 2022. Ses auteurs estiment qu'il est possible de décarboner à 100 % le poste énergétique des exploitations d'ici à 2050, et ainsi contribuer à un quart des réductions d'émissions attendues du secteur à cet horizon dans le cadre de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC).

Jusqu'à 20 000 € de revenu annuel en plus par…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil