Une charte pour un approvisionnement durable des méthaniseurs

Le 31 mars, sept structures spécialisées dans le négoce de biomasse et l’approvisionnement de méthaniseurs ont signé une charte « de bonnes pratiques pour un développement vertueux et raisonné de l’approvisionnement des méthaniseurs de France ». Face au besoin croissant de biomasse pour créer du biogaz, l’enjeu est de mieux cadrer l’offre et la demande.
méthaniseurs
Sept structures spécialisées dans le négoce de biomasse et l’approvisionnement de méthaniseurs ont signé une charte « de bonnes pratiques pour un développement vertueux et raisonné de l’approvisionnement des méthaniseurs de France » le 31 mars au salon Bio360 Expo à Nantes.
Les objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie vont entraîner une hausse des unités de méthanisation, qui connaît déjà depuis dix ans une forte dynamique. Elle fixe une production entre 14 et 22 TWh à horizon 2028 pour le biométhane injecté, contre 4,3 TWh en 2021. Cela nécessitera une mobilisation croissante de biomasse de diverses origines, avec des risques de tensions sur les territoires. Afin de permettre un développement durable des unités de méthanisation, sept entreprises ont signé la charte « de bonnes pratiques pour un développement vertueux et raisonné de l’approvisionnement des méthaniseurs…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil