Val de Gascogne, 30 « bons diagnostics carbone » prévus pour l’automne

Un an après le lancement de sa stratégie Val'Horizon, présentée comme une « troisième voie » pour l'agriculture, la coopérative Val de Gascogne s'engage plus concrètement sur la thématique du carbone. Lauréate de l'appel à projets lancé par l'Ademe sur les « bons diagnostics carbone », elle réalisera trente de ces diagnostics à partir de l'automne prochain. Une façon de préparer le terrain pour s'engager dans le label bas carbone.
Geoffrey Goulin et Jean-François Colomes, qui s'occupent du sujet carbone chez Val de Gascogne.
Geoffrey Goulin et Jean-François Colomes, respectivement responsable agriculture durable et référence carbone au sein de la coopérative Val de Gascogne.
Opérationnel depuis fin avril, le dispositif « Bon diagnostic carbone » attire la distribution agricole. La coopérative occitane Val de Gascogne fait partie des 218 opérateurs ayant été agréés par l'Ademe pour réaliser ces diagnostics, qui concernent les agriculteurs installés depuis moins de cinq ans. Trente d'entre eux seront réalisés à partir de cet automne chez des adhérents de la coopérative. « Comme nous n'avons pas encore de recul sur le sujet, nous avons choisi ce chiffre qui nous semblait pertinent, explique Jean-Francois Colomes, référent…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil