Val de Gascogne : Patrick Desangles prépare son futur départ

« Dans un contexte où le volume de collecte ne cesse de reculer avec le déploiement de cultures à moins haut rendement, l’entreprise n’a pas d’autre choix que de s’adapter. Nous avons un bel outil qui nécessite encore quelques réorganisations, même si celles-ci ont été nombreuses ces dernières années. » À quelques mois de son départ en retraite, prévu pour fin mars 2019, Patrick Desangles, directeur général de VAL DE GASCOGNE, rappelle qu’ « en deux ans, le nombre de salariés a été réduit de 30, passant de 220 à 190. Et ce, sans plan social. Les charges externes ont, elles aussi été drastiquement réduites : de près de 3 M€. La situation financière du groupe s’améliore clairement. La marge brute d’autofinancement dégagée est de 8,1 M€ sur l’exercice 2017/18 (3,8 % du chiffre d’affaires), permettant le désendettement à long terme du groupe de 8,6 M€. »

Un débouché local en bio
Même si le prochain exercice démarre avec une collecte 2018 de nouveau en recul et un prévisionnel dans le rouge, Patrick Desangles insiste sur le fait que « Val de Gascogne a les capacités de passer un bon exercice ». Les investissements vont se poursuivre, notamment dans les outils consacrés au bio. La sole dédiée aux productions bio atteint 15 000 ha, soit 9 % des surfaces de la coopérative. « Nos filiales, Gers Farine pour le blé et Presse de Gascogne pour le tournesol, constituent de solides débouchés pour les productions bio de nos adhérents, dans un contexte où les consommateurs sollicitent de plus en plus les produits locaux ». Pour suivre cette dynamique, deux techniciens, Arnaud Condis et Laurent Laffont, se sont spécialisés en bio.

Deux DGA
Pour préparer sa succession, Patrick Desangles peut compter sur ses deux directeurs généraux adjoints : Jean-Louis Valadié, DG de Gers Farine et du pôle négoce, et Jean-François Deneys (ex DG d’UNISUD), recruté en novembre. Jean-François Deneys a en charge les productions et les territoires. C’est Jean-Louis Valadié qui devrait, à compter du 1er avril, prendre la direction générale de Val de Gascogne.

Les chiffres de l’exercice 2017/18 – CA groupe de 212 M€, collecte de 478 700 t. CA coopérative de 129 M€, collecte de 331 300 t.

Autres articles du fil