Val’Limagne.coop ouvre son capital aux adhérents et salariés pour investir

A l’occasion de son assemblée générale du 12 décembre, VAL’LIMAGNE.coop (03) a présenté à ses adhérents la mise en place dans la coopérative de la part sociale à avantage particulier (PSAP). Autrement dit, un financement participatif où chacun peut, de manière totalement volontaire, investir dans la coopérative et toucher des intéressements. « Nous espérons mobiliser 600 000 € cette année, auprès d’une centaine d’adhérents. C’est un moyen de renforcer leur engagement et le sentiment d’appartenance à la coopérative », indique Christophe Marcoux, directeur général de la coopérative. Cette démarche sera aussi ouverte aux 65 salariés de l’entreprise.

10 M€ pour un nouveau silo et un site de stockage d’engrais
Cette levée de fonds a vocation à contribuer aux grands investissements de la coopérative, en particulier la construction d’un silo situé à Cognat-Lyonne (03). D’une capacité de stockage de 30 000 t, il sera doublé d’un site de stockage d’engrais de 3 500 t. « Nous étions en déficit de stockage. Ce silo servira au développement de filière de qualité », justifie Christophe Marcoux. L’Ucal, l’union regroupant les trois coopératives de l’Allier dont Val’Limagne.coop est membre, produit 15 000 tonnes de blé Haute valeur environnementale pour Barilla. « Le silo sera sans insecticides de stockage et compatible pour recevoir des céréales bio. Nous allons aussi l’équiper d’un système de chargement automatique qui ne requiert pas la présence de salarié pour l’expédition de céréales », se félicite le dirigeant. La construction débutera à l’été 2019 pour une mise en fonctionnement à l’automne 2020.

Magasin en ligne et reprise du négoce Morlat
La coopérative a par ailleurs racheté en juillet 2018 les activités agricoles du négoce Morlat et avec lui, son magasin d’appro situé à Cusset (03). Ce dernier est devenu le 10e dépôt de la coopérative et pèse pour 10 % du chiffre d’affaires appro de Val’Limagne. La coopérative complètera son réseau de dépôts par un site de vente en ligne dès 2019.
Côté grand public, les coopératives de l’Ucal ont fusionné leurs trois sociétés de jardineries pour donner naissance à Ucal Nature et Jardin qui devrait générer un chiffre d’affaires de 15 M€. Les 28 magasins du réseau prendront l’enseigne Gamm vert et Bardin motoculture. « Nous nous sommes regroupés pour améliorer notre productivité, reverser des dividendes à nos adhérents et développer le circuit-court en proposant des produits de nos agriculteurs », explique Christophe Marcoux.

L’exercice 2017/2018 en chiffres : 176 000 tonnes collectées et 55 M€ de chiffre d’affaires

Autres articles du fil