Varenne de l’eau, débloquer les projets de territoire

Trois mois après le lancement officiel du Varenne agricole de l'eau et du changement climatique, les travaux du troisième et dernier groupe ont débuté, le 1er septembre. Celui-ci aura notamment pour mission de construire une boîte à outils, afin de faciliter la mise en œuvre des PTGE. Si les copilotes insistent sur la dynamique de dialogue, des clivages sont à dépasser au sein des parties prenantes.
Varenne, eau, PTGE
Après le début des travaux de l'axe 2 du Varenne agricole de l'eau, au sein duquel les chambres d'agriculture sont particulièrement mobilisées, c'est au tour de ceux de la thématique 3 d'être lancés, le 1er septembre. Celle-ci porte sur la construction d'une vision partagée des besoins et de l'accès aux ressources en eau pour l'agriculture sur le long terme. « Nous nous inscrivons dans la logique du suivi des Assises de l'eau, assure Jean Launay, président du Comité national de l'eau et copilote de l'axe 3. Notre objectif est de fixer des repères sur…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil