Végépolys et Céréales Vallée projettent de fusionner

L’appel à candidatures de la « phase 4 » des pôles de compétitivité en France est clôturé depuis le 19 octobre. Végépolys et Céréales vallée, deux pôles structurés respectivement en Bretagne-Pays de la Loire-Centre-Val de Loire et en Auvergne-Rhône-Alpes, ont annoncé le jour même leur candidature commune. Ensemble, les deux pôles lancés en 2004 et 2005 rassemblent plus de 520 adhérents, travaillant sur l’amont de la filière végétale, les productions végétales et la transformation/distribution. Ce projet de fusion aboutirait à un nouveau « pôle de compétitivité mondial du végétal », pour « maximiser l’impact des synergies déjà engagées. » L’ambition est bien internationale, avec des réseaux déjà actifs en Chine et en Amérique du Sud.

Ces deux pôles, pour qui la collaboration n’est pas inédite, compte un nombre important de structures de l’appro-collecte (1). Les résultats de l’appel à projets seront publiés courant décembre 2018 afin de permettre le démarrage de la Phase IV dès le 1er janvier 2019.

(1) Pour Végépolys, notamment : Agrial, Axéréal, Capl, Coop des producteurs légumiers, Fleuron d’Anjou, Invivo Group, Terrena, ou encore Triskalia.
Pour Céréales vallée, notamment : Coop de France ARA, Limagrain, Oxyane (union de TERRE D’ALLIANCES et La Dauphinoise) ou encore Axéréal.

Autres articles du fil