Vers une digitalisation de la relation technicien-agriculteur avec Viti-Optimum 2.0

Lancé en 2016, le projet Viti-Optimum 2.0 porté par la coopérative tarnaise Qualisol et labellisé par Agri Sud-Ouest Innovation, vise à développer des outils de diagnostic innovants, plus précis, interopérables et connectés. Quatre ans après, les retours utilisateurs sont positifs.
Alexandre Moreau, référent technique Qualisol et Jérôme Delfour, viticulteur.

Digitaliser les relations entre conseillers et agriculteurs, tel est l’objectif que s’est fixée la coopérative Qualisol en lançant son projet Viti-Optimum 2.0 en 2016. Mené auprès de 150 adhérents de la coopérative Qualisol, ce projet qui a duré quatre ans, livre ses premiers retours d’expérience.

Lors d’un webinaire organisé par Agri Sud-Ouest Innovation, le 2 mars, Maxime Delbouis, responsable technique cultures spéciales, Qualisol, en explique le fonctionnement. « Porté par le technicien, avec un retour en temps réel à l’agriculteur, nous avons développé des outils de diagnostics innovants et plus précis. Nous voulions que les échanges de données soient fluides,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil