Vite vu, vite lu

Daniel Peyraube, agriculteur dans les Landes, a, le 4 décembre, été réélu à la présidence de l’AGPM.

Werner Baumann, président du directoire de Bayer AG, a précisé, lors du Capital Markets Day tenu le 5 décembre à Londres, que le groupe, qui s’apprête à prendre une série de mesures structurelles et organisationnelles, vise, pour sa division Crop Science, une augmentation annuelle des ventes de 4 % jusqu’en 2022. Et ce, grâce à un pipeline de plus de 75 projets, et en exploitant entre autres l’innovation numérique pour « proposer des solutions sur mesure ».

Neovia, filiale d’InVivo, vient de racheter Biomix, le 3e acteur du marché du prémix en alimentation animale en Colombie. L’entreprise possède usine de production ainsi qu’un espace de stockage et emploie près de 80 personnes.

Le fabricant d’engrais 2F Ouest se dote d’une nouveau site internet. Une refonte pour refléter le nouveau positionnement du fabricant qui, bien que conservant son activité de mélange, diversifie sa gamme avec des biostimulants, comme nutrisphère-N lancé récemment.

Une étude, publiée le 5 décembre dans la revue scientifique Nature, par des chercheurs du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de l’Université libre de Bruxelles, dresse, pour la première fois, une cartographie mondiale de l’ammoniac atmosphérique (NH3). 241 sources d’émissions liées à l’activité humaine, dont les deux tiers étaient alors inconnues, ont été relevées.

La firme BASF et la société néerlandaise VanderSat annoncent, le 7 décembre, une collaboration pour proposer des recommandations de haute précision pour l’application d’intrants. Au centre de ce partenariat : l’outil Xarvio™ Field Manager, qui s’appuie sur les données satellitaires de VanderSat, dont la technologie mesure, grâce à des micro-ondes, l’humidité du sol et les températures de surface de chaque parcelle. Des paramètres intégrés pour calculer le risque d’apparition de maladies, fournir aux agriculteurs des cartes intraparcellaires personnalisées, et un calendrier optimisé d’application pour la protection des cultures.

UPL, qui attend encore plusieurs approbations réglementaires pour acquérir Arysta LifeScience, a dévoilé le 5 décembre 2018 l’équipe dirigeante de la future entité. Cette dernière sera présidé par Jai Shroff, actuellement Global CEO de UPL Limited. Diego Casanello, actuellement Président d’Arysta LifeScience, deviendra directeur des opérations pour la protection des cultures, tandis que Bhupen Dubey continuera à diriger l’activité semences. Hildo Brilleman, responsable de l’Europe pour Arysta LifeScience, restera à ce poste après la fusion.

Autres articles du fil