Vivadour mise sur la diversité de ses métiers

Le 2 février, Vivadour a fait le point sur l’exercice passé et a évoqué les projets à venir. Investissements dans ses usines dont une nouvelle dédiée à la trituration du soja, accompagnement du développement du bio, choix de la vente, mise en place de la nouvelle gouvernance, etc. Le groupe mise sur des projets structurants pour chacune de ses activités.
Jean-Marc Gassiot-Bitalis, président de Vivadour et Nicolas Escamez, directeur de la stratégie et du développement coopératif.
La diversité des métiers reste au cœur de la stratégie du groupe Vivadour. « Une force qui nous permet de résister aux aléas conjoncturels de certaines activités, rappelle d’entrée le président Jean-Marc Gassiot-Bitalis, en visio-conférence le 2 février, quelques jours après l’assemblée générale. Une forme de résilience sur laquelle nous souhaitons continuer à investir ». Au cœur de l’actualité, la grippe aviaire, jugée « très inquiétante » pour le groupe où « plus de 60 % des élevages sont touchés ».

Bonne dynamique du pôle semences

Premier pôle à profiter de l’enveloppe d’investissements : l’activité semences. Vivadour vise une augmentation de son plan de production de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil

Soufflet Agriculture et Unisud rejoignent l’Afcome

29 juillet 2021
Suite à l'intégration de K+S Kali France en avril 2020, l’Afcome (Association française de commercialisation et de mélanges d’engrais) continue de fédérer les distributeurs et fabricants d’engrais de mélange au sein de sa structure : c'est désormais Soufflet Agriculture et Unisud qui...