Vivescia analyse la qualité des grains grâce aux smartphones

À l'issue de la moisson 2022, Vivescia tire un premier bilan positif de PocketLab, l’application développée en partenariat avec Inarix, pour qualifier les récoltes avec un simple smartphone. L’intelligence artificielle intégrée à l’application permet de faire les bons allotements et de ne pas polluer les cellules de stockage, alors que le développement des filières de spécialité est une priorité pour la coopérative.
Inarix ; vivescia
PocketLab, une application mobile développée par Inarix en partenariat avec Vivescia, permet d’analyser la qualité des productions végétales via une simple photographie : elle mesure le taux de protéines d’un grain d’orge ou de blé, avec une précision équivalente à celle d’un Infratec. Elle peut également mesurer la pureté variétale, un critère primordial pour les filières d’orges de brasserie et les blés meuniers dans le cadre de contrats de filières. 185 appareils ont été déployés pour la moisson 2022, contre 50 en 2019. 65 000 analyses ont été réalisées, contre 55 000 en 2021 et 36 000 en 2020, soit…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil